Chocolat: préférez-le amer

Dernière mise à jour 15/05/19 | Vrai/Faux
PULS_chocolat_ami_sante
Avec 10,5 kg par personne et par an, les Suisses comptent parmi les gros consommateurs de chocolat au monde. Une aubaine pour leur santé? Le Dr Dimitrios Samaras*, médecin consultant de l’Unité endocrinologie et nutrition des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), nous dit tout.

Le chocolat est mauvais pour le cœur.

Faux. Au contraire, ieurs études ont mis en avant l’effet vasodilatateur des flavonoïdes contenus dans le cacao qui favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins au niveau du cœur et du cerveau. Et aussi les vertus protectrices du magnésium face aux maladies cardiovasculaires. Consommer du chocolat permettrait donc de diminuer le risque d’infarctus et d’accident vasculaire cérébral, mais aussi d’abaisser la tension artérielle.

Le chocolat fait (hélas) grossir.

Vrai et Faux. Tout dépend de la quantité consommée. On conseille souvent de ne pas dépasser 20 à 30 grammes par jour (environ 2-3 carrés). Si tous les types de chocolat ont une teneur calorique similaire, le chocolat noir est cependant beaucoup moins sucré que le blanc ou celui au lait. Et il est également riche en phytonutriments, importants pour la santé.

Manger du chocolat est mauvais pour la peau.

Vrai et Faux. Aucune étude scientifique n’a démontré le lien entre chocolat et acné. En revanche, on sait que les produits laitiers peuvent entraîner des problèmes de peau. La question est donc de savoir si le chocolat lui-même est le responsable ou plutôt le lait qu’il peut parfois contenir.

Le chocolat a un effet antidéprime.

Vrai. Le chocolat contient de la phényléthylamine, une molécule de la famille des amphétamines sécrétée lorsque l’on est très heureux ou amoureux, qui provoque une ascension modérée de l’humeur sur le moment. Le cacao est aussi connu pour favoriser la libération de sérotonine, un neurotransmetteur lié au bien-être et à l’apaisement. Enfin, la théobromine et la caféine ont quant à elles un effet psychostimulant qui booste l’organisme. Gare aux insomnies donc…

Blanc ou noir, le chocolat garde les mêmes vertus.

Faux. Lorsqu’on parle des vertus du chocolat, on pense à la poudre de graine de cacao et non pas au beurre de cacao, qui est la matière grasse de la fève. Or le chocolat blanc en est dépourvu. Notez aussi que tous les chocolats au lait ou noirs ne se valent pas: certains sont riches en cacao que d’autres. Pour bien choisir, sachez que les flavonoïdes, de la catégorie des tanins, se caractérisent par un goût amer. Plus le chocolat est à forte teneur en cacao, il est amer… et donc meilleur il est pour la santé!

_________

*Auteur du livre Ma cuillère intelligente, Ed. Favre (2018).

Article repris du site  pulsations.swiss

A LIRE AUSSI

Microbiote
Il est parfois difficile de distinguer les douleurs de l’intestin de celles de l’estomac

Maux de ventre et ballonnement, ça s’explique

Au plaisir de déguster un bon repas se succèdent parfois des désagréments digestifs tels que des maux...
Virusfaq
Constipation
selles_disent

Les selles et leurs mystères

Aspect, forme, couleur, odeur: nos fèces livrent quantité d’informations sur notre état de santé. Voici...
Virusfaq
Anorexie
anorexie mentale

L’anorexie mentale est une maladie qui ronge et qui tue

Pour éviter qu’elle devienne chronique ou s’aggrave, il est impératif d’agir vite et de proposer une...
Virusfaq
Articles sur le meme sujet
PULS_paris_prevention

Le pari de la prévention

Nous le savons tous, mieux vaut prévenir que guérir. En renonçant, par exemple, au tabagisme dont on sait qu’il favorise le cancer du poumon. Facile à dire, pas forcément à faire. Et pourtant que jamais, la médecine, aussi performante soit-elle, encourage les patients à changer le cours de leur vie en étant acteurs de leur santé grâce à une vie saine et au dépistage. Ou comment faire rimer motivation et prévention.
Videos sur le meme sujet

Les vertus du chocolat pour la santé

Les Suisses sont parmi les grands mangeurs de chocolat au monde et nombreux sont ceux qui culpabilisent d’aimer cette gourmandise.